Woods : “Ça a été une année très difficile”

12 septembre 2018 - 19:33

Michael Woods (Education First-Drapac): “C’est un moment particulier pour moi. J’étais très ému sur la ligne d’arrivée. Il y avait tellement de monde sur le bord de la route, ils criaient mon nom… Mon entraîneur était dans la voiture et dans les 500 derniers mètres il m’a dit de penser à ma famille. Ma femme était enceinte de 37 semaines et on a perdu le petit. On allait l’appeler Hunter. Ma femme a aussi perdu son père il y a un mois. Ça a été une année très difficile. J’étais cuit sur la ligne d’arrivée. J’ai bluffé Dylan Teuns dans le final. Je pensais qu’on était plus près de l’arrivée et puis j’ai vu le panneau des 500 derniers mètres. Je me suis rendu compte que j’en avais encore pour au moins deux minutes d’effort. J’ai essayé de rester calme, de penser à ma famille, que mon petit Hunter m’inspire. C’est aussi une région particulière. J’adore courir au Pays basque. Les fans sont formidables.”

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta

Partenaires de La Vuelta

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.