Viviani et Yates s'offrent les lauriers madrilènes

16 septembre 2018 - 20:03

La dernière étape de La Vuelta 18 s’est achevée avec le traditionnel et spectaculaire sprint dans les rues de Madrid. Elia Viviani (Quick-Step Floors) a encore prouvé qu’il était le plus fort dans cet exercice, avec une troisième victoire devant le champion du monde Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et Giacomo Nizzolo (Trek-Segafredo). Simon Yates (Mitchelton-Scott) a traversé l’étape sans encombre et est le vainqueur de La Vuelta 18, son premier Grand Tour et le cinquième consécutif pour des coureurs britanniques.

Le peloton a profité des 30 premiers kilomètres vers Madrid pour célébrer les héros de La Vuelta 18 sous le soleil. Les Mitchelton-Scott de Simon Yates portaient un nouveau maillot rouge et noir pour l’occasion. Le vainqueur britannique a également célébré son triomphe avec les deux autres membres du podium final, Enric Mas (Quick-Step Floors) et Miguel Angel Lopez (Astana). Pour son dernier jour de course, Igor Anton (Dimension Data) a franchi pour la première fois la ligne d’arrivée légèrement détaché. Il restait alors 11 tours de 5,9km.

La bataille a véritablement débuté à 59km de l’arrivée. Un groupe de six coureurs est alors sorti du peloton avec Alessandro De Marchi (BMC Racing Team), Tiago Machado (Katusha Alpecin), Jetse Bol (Burgos-BH), Loïc Chetout, Stéphane Rossetto (Cofidis) et Mikel Iturria (Euskadi-Murias) pour ouvrir la route. Les équipes de sprinteurs sont rapidement entrées en action et les attaquants n’ont jamais bénéficié d’une avance supérieure à 20’’, avant d’être finalement repris à 44km de l’arrivée.

Diego Rubio (Burgos-BH), Joey Rosskopf (BMC Racing Team) et Nikita Stalnov (Astana) ont immédiatement lancé une nouvelle offensive et Garikoitz Bravo (Euskadi-Murias) les a rapidement rejoints à l’avant. Le peloton a contrôlé l’écart autour de 15’’. Nikita Stalnov a été repris par le peloton suite à une crevaison à 27km de l’arrivée.

Les attaquants ont finalement été repris à 7 kilomètres de l’arrivée. Le sprint a ensuite été désorganisé. Pas de quoi perturber Elia Viviani (Quick-Step Floors), qui a remonté tout le monde pour s’offrir sa troisième victoire sur La Vuelta 18. Simon Yates (Mitchelton-Scott) a rallié l’arrivée sans difficulté pour s’assurer la victoire finale au classement général de La Vuelta 18.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta

Partenaires de La Vuelta

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.