Le chant de Fuglsang

9 septembre 2019 - 17:56

Jakob Fuglsang (Astana Pro Team) a tiré le meilleur parti d’une grande étape de montagne et de ses qualités de grimpeur pour remporter la 16e étape de La Vuelta 19 au sommet d’une ascension inédite. Héros du printemps, malheureux en juillet, le Danois a intégré l’échappée de 21 coureurs qui s’est dégagée après plus de 50 kilomètres de bagarre. Il a distancé tous ses compagnons dans l’Alto de la Cubilla pour s’imposer en solitaire devant Tao Geoghegan Hart (Team Ineos). Son leader Miguel Angel Lopez (Astana) a attaqué dans la dernière ascension. Il n’est pas parvenu à distancer Primoz Roglic (Jumbo-Visma) ou Tadej Pogacar (UAE Team Emirates). Mais les deux leaders de la Movistar, Alejandro Valverde et Nairo Quintana, ont cédé du terrain.

Résumé - Étape 16 | La Vuelta 19

Le début d’étape est une nouvelle fois très intense : les candidats à l’échappée attaquent dès le km 0 et la bataille se poursuit pendant plus de 50km. Mark Padun (Bahrain-Merida), Rémi Cavagna, James Knox (Deceuninck-Quick Step) et Romain Seigle (Groupama-FDJ) ont une légère avance au pied du Puerto de San Lorenzo (km 50). Ils sont rejoints par 17 coureurs supplémentaires dans l’ascension : Imanol Erviti (Movistar Team), Geoffrey Bouchard (Ag2r La Mondiale), Jakob Fuglsang, Luis Leon Sanchez (Astana Pro Team), Max Richeze, Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step), Thomas de Gendt (Lotto-Soudal), Damien Howson (Mitchelton-Scott), Amanuel Ghebreizhabier (Team Dimension Data), Tao Geoghegan Hart (Team Ineos), Nikias Arndt (Team Sunweb), Gianluca Brambilla, Niklas Eg (Trek-Segafredo), Valerio Conti (UAE Team Emirates), Angel Madrazo (Burgos BH), Fernando Barcelo, Mikel Bizkarra (Euskadi-Murias).

Nairo Quintana (Movistar Team) passe brièvement à l’offensive mais Jumbo-Visma parvient à prendre le contrôle sur un groupe de 35 coureurs. Geoffrey Bouchard prend les 10 points au sommet et se retrouve en tête du classement virtuel de la montagne. Le peloton est à 2’45”. La situation se calme dans la vallée menant à l’Alto de la Cobertoria et les hommes de tête ont une avance de 4’42” au pied de l’ascension. Bouchard passe encore en tête au sommet devant Madrazo. L’écart avec le peloton grimpe à 7’.

Dans l'échappée et dans le peloton : Astana fait la course

Les échappés poursuivent leur bataille dans la dernière section de vallée mais ils attaquent ensemble l’ascension finale, l’Alto de la Cubilla, avec une avance de 9’10”. Jakob Fuglsang accélère à deux reprises et Gianluca Brambilla est le seul à le suivre à 7km de l’arrivée. Le Danois part à 4km de l’arrivée et s’impose en solitaire devant Tao Geoghegan Hart.

Les Astana augmente l’allure du peloton dans les 7 derniers kilomètres et Nairo Quintana est rapidement distancé. Miguel Angel Lopez (Astana) attaque une première fois à 6km mais ses rivaux suivent. Il récidive à 4km du sommet et cette fois seuls Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), puis Primoz Roglic (Jumbo-Visma), parviennent à suivre. Alejandro Valverde (Movistar Team) lâche 23” à l’arrivée. Quintana finit plus de 2 minutes plus loin et voit Rafal Majka (Bora-Hansgrohe) prendre sa place dans le top 5 du classement général.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta