Bennett - Roche : au bonheur des Irlandais

26 août 2019 - 17:37

Au lendemain de la prise de pouvoir de Nicolas Roche (Team Sunweb) à Calpe, son compatriote Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) s’est imposé lundi à Alicante. Le champion d’Irlande a dominé le sprint face à Edward Theuns (Trek-Segafredo) et Luka Mezgec (Mitchelton-Scott) après une 3e étape intense. C’est la première fois dans l’histoire de La Vuelta qu’un coureur irlandais remporte l’étape tandis qu’un de ses compatriotes est en tête du général. Roche conserve La Roja avec deux secondes d’avance sur Nairo Quintana (Movistar Team).


Un peloton de 175 coureurs s’élance d’Ibi après l’abandon de Mickaël Delage (Groupama-FDJ), touché par une angine. Trois coureurs passent immédiatement à l’attaque : le porteur du maillot à pois Angel Madrazo, de retour à l’avant au lendemain de son échappée vers Calpe en compagnie de son équipier Diego Rubio (Burgos-BH) et de leur ancien partenaire au sein de la Caja Rural-Seguros RGA Hector Saez (Euskadi-Murias). Les trois Espagnols s’entendent bien pour creuser un écart maximum de 6’14” après 39km.

Deceuninck-Quick Step est la première équipe à apporter son soutien aux Sunweb de Nicolas Roche en tête de peloton. Ils sont ensuite imités par UAE Team Emirates, puis Bora-Hansgrohe. Les hommes de tête ne sont plus qu’à 3’30” après 80km de course. Angel Madrazo prend les points au sommet du Puerto de Biar (km 116). Le peloton est pointé à 3’17”.

Jumbo accélère, Gaviria cède

Le peloton accélère à nouveau dans la vallée menant au Puerto de Tibi. Les Jumbo-Visma augmentent l’allure dans l’ascension. Thomas De Gendt passe à l’attaque, plusieurs coureurs sortent en contre, mais Angel Madrazo parvient à passer en tête au sommet. Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) est la principale victime du rythme imposé dans l’ascension.

Le peloton reprend les derniers fuyards à 39km de l’arrivée. La tension grimpe en direction d’Alicante, les Jumbo-Visma imprimant un rythme élevé sur des routes exposées au vent. La situation est restée sous contrôle et l’arrivée à Alicante a permis à Sam Bennett de voler vers son 12e succès de la saison.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta