Puebla de Sanabria et Salamanque complètent le parcours de La Vuelta 20

12 juin 2020 - 18:00 [GMT + 2]

Puebla de Sanabria et Salamanque prennent le relais de Porto. Mastosinhos et Viseu en tant que villes-étapes de La Vuelta 20. Puebla de Sanabria accueillera l'arrivée de la 15e étape qui s’élancera de Mos. Salamanque accueillera le départ de la 16e étape avec une arrivée à Ciudad Rodrigo, pour une journée qui se déroulera intégralement dans la province de Salamanque.

En raison de la situation exceptionnelle provoquée par la crise sanitaire mondiale liée au COVID-19 et de l'impossibilité d'organiser dans les meilleures conditions le passage de La Vuelta 20 au Portugal, Unipublic a décidé de reconfigurer le parcours de la course, en remplaçant les deux villes-étapes portugaises par des villes espagnoles.

La 15e étape (5/11) s’élancera de la commune de Mos, en Galice, et s'achèvera à Puebla de Sanabria, dans la province de Zamora, pour remplacer le final de Porto-Matosinhos. Salamanque accueillera le départ de la 16e étape (6/11), en substitution de la ville portugaise de Viseu, alors que l'arrivée est maintenue à Ciudad Rodrigo.

Puebla de Sanabria et Salamanque ont déjà accueilli La Vuelta. La petite ville de la province de Zamora a accueilli l'arrivée de la 7e étape de La Vuelta 16, avec une victoire du Belge Jonas van Genechten. Salamanque a déjà fêté 21 départs de La Vuelta, le dernier en 2018 (10e étape), au cœur de sa Plaza Mayor, un des plus beaux souvenirs de l'histoire récente de La Vuelta.

DEUX ÉTAPES TRÈS EXIGEANTES

Ce changement de parcours a une incidence sur les villes-étapes, mais aussi sur les profils des étapes elles-mêmes. La 15e étape devient la plus longue de l'édition, avec un parcours de 234,6 km. « Compte tenu du type de parcours et du nombre de kilomètres, l'étape devrait favoriser les échappées », déclare Fernando Escartín, directeur technique de La Vuelta. « C'est un terrain sinueux et le peloton aura du mal à les contrôler. De plus, contrairement à ce qui s'est passé en 2016, cette fois-ci Puebla de Sanabria sera située dans la dernière semaine de la course, donc les équipes arriveront avec moins de forces ».

Pour la 16e étape, avant-dernier jour de course, Fernando Escartín signale l'importance de l’ascension à El Robledo (Casares) : « Un col de première catégorie à 30 km de l'arrivée provoquera une sélection au sein du peloton. Ce sera probablement un groupe réduit d'environ 30-40 coureurs qui se regroupera en tête. Les cyclistes qui lutteront pour le classement général devront être très concentrés, car un faux pas si près de la fin peut coûter très cher », prévient-il.

LES ÉTAPES DE LA VUELTA 20

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta