Ecovidrio fait de La Vuelta 22 une reference en matiere de durabilite et de respect de l'environnement

26 juillet 2022 - 13:00 [GMT + 2]

La Vuelta et Ecovidrio, l'organisation à but non lucratif chargée de la gestion du recyclage des déchets d'emballages en verre en Espagne, ont uni leurs forces pour faire de cet événement sportif une référence en matière de durabilité. Autour du slogan « Pour une Vuelta durable », Ecovidrio et Unipublic, la société organisatrice de l'épreuve, lanceront une série de mesures visant à sensibiliser les coureurs et les supporters à l'importance du respect de l'environnement et du recyclage des emballages en verre pendant la Vuelta 22, qui traversera notre pays du 19 août au 11 septembre.  

La présentation des mesures liées à la durabilité qui seront mises en œuvre dans cette nouvelle édition de La Vuelta a eu lieu ce matin à l'Espacio Ventas de Madrid. Javier Guillén, directeur général de La Vuelta, Óscar Pereiro, ex-cycliste et ambassadeur d'Ecovidrio et de La Vuelta, Borja Martiarena, directeur marketing d'Ecovidrio, et Juan Mari Guajardo, speaker officiel de La Vuelta, ont participé à l'événement.  

Le directeur général de La Vuelta, Javier Guillén, a souligné l'importance de la durabilité pour La Vuelta, l'un des événements sportifs les plus suivis dans notre pays. « Au sein de La Vuelta, nous avons toujours essayé d'être des pionniers et de faire de la durabilité l'une des valeurs clés de la compétition. Le nouveau règlement de l'UCI et les supporters de l'épreuve cycliste nous poussent à être plus exigeants chaque année et à mettre en œuvre davantage de mesures pour minimiser l'empreinte environnementale de La Vuelta ».  

Pour sa part, Borja Martiarena, directeur marketing d'Ecovidrio, a rappelé que des événements tels que La Vuelta constituent un catalyseur pour sensibiliser la société aux gestes durables. « Des gestes simples comme le dépôt des emballages en verre dans le conteneur vert accélèrent la transition vers l'économie circulaire. L'action de recyclage des gagnants des étapes sur le podium, ainsi que les zones Eco de recyclage le long du parcours sont un formidable moyen pour sensibiliser la société à la nécessité de prendre soin de notre nature dans ce contexte de lutte contre le changement climatique », a-t-il expliqué.  

Dans son discours, Óscar Pereiro, ex-cycliste, vainqueur du Tour de France 2006 et ambassadeur de la campagne, a insisté sur la prise de conscience écologique croissante des supporters et sur la responsabilité des sportifs envers le milieu naturel. « Le cyclisme est un sport étroitement lié à la nature, les participants à La Vuelta doivent donc être un exemple à suivre pour les spectateurs. Dans des moments comme celui-ci, où l'on compte des dizaines d'incendies de forêt, la nécessité de prendre soin de notre patrimoine naturel est une évidence », a-t-il déclaré.  

« Pour une Vuelta plus durable »  

Dans ce contexte d'urgence climatique, le grand rendez-vous du cyclisme espagnol, à travers la mise en œuvre de diverses mesures en faveur de la durabilité, devient une tribune de sensibilisation au respect du patrimoine naturel et au recyclage.  

Le recyclage sera présent tant sur le parcours de la compétition que sur le podium. Conformément à la réglementation cycliste, Ecovidrio a installé des Zones Eco, des zones de collecte de déchets installées tous les 40 km d'étape où les coureurs doivent déposer leurs déchets pour éviter des pénalités. En outre, les vainqueurs d'étapes recevront un trophée fabriqué en verre recyclé et déposeront les bouteilles en verre avec lesquelles ils célèbrent généralement leur triomphe dans un conteneur installé sur le podium.  

Par ailleurs, le Peloton vert d'Ecovidrio, un bataillon de citoyens soucieux de l'environnement, collectera les déchets générés pendant le parcours à la fin des étapes de montagne. L'un de ces grands nettoyages aura lieu dans la Sierra Nevada, où se terminera la 15e étape, et pour lequel l'équipe du Peloton vert sera renforcée, car il s'agit d'un environnement spécial situé à proximité du parc national.  

D'autre part, Ecovidrio installera le plus grand conteneur du monde à Alicante, la ville où s'achèvera le contre-la-montre de la 10e étape. Cet emblème Ecovidrio, qui marquera le temps des coureurs, symbolise l'engagement de tous les citoyens en faveur du recyclage des emballages en verre et de la lutte contre l'urgence climatique. En 2021, plus de 8 millions d'emballages en verre ont été déposés chaque jour dans les conteneurs verts du pays.  

Outre les actions mises en œuvre avec Ecovidrio, Unipublic nouera d'autres alliances pour laisser l'empreinte écologique la plus réduite possible lors de son passage dans les milieux naturels du pays. Pour y parvenir, l'organisation tisse un vaste réseau de coordination avec des sponsors liés au secteur du recyclage et de la durabilité avec lesquels elle mène diverses actions, dont les suivantes : Les maillots des leaders produits par SMS Santini sont confectionnés avec des fibres textiles recyclées. Plus de 70 véhicules de la marque Škoda feront partie de la flotte de voitures hybrides avec laquelle se déplacera La Vuelta 22, plus deux voitures entièrement électriques.  

Action de sensibilisation au recyclage des piles et des ampoules menée par Ecopilas et Ambilamp. Installation de stands au départ et au sein du Parc Vuelta, pour que le public puisse apporter ces types de déchets et les déposer dans les conteneurs installés à cet effet.

30 000 gobelets en carton recyclé seront utilisés par Segafredo pour servir du café pendant La Vuelta 22. Aquaservice installera des distributeurs d'eau sur les lignes de départ et d'arrivée de La Vuelta, afin que toutes les personnes impliquées dans la course puissent remplir leurs bouteilles réutilisables. Cela évitera l'utilisation de 190 000 bouteilles d'eau en plastique à usage unique. En outre, les personnes présentes dans les zones réservées aux invités pourront acheter (pour un euro) un gobelet réutilisable pour consommer leurs boissons pendant leur séjour au sein de La Vuelta. Si elles rendent leur gobelet par la suite, elles récupèrent leur euro. Si elles le conservent, l'euro donné sera utilisé pour une action de nettoyage du milieu naturel.  

La 77e édition de La Vuelta, qui débute le 19 août et s'achève le 11 septembre, sera une fois de plus une référence nationale pour encourager le recyclage, en particulier dans les municipalités et les espaces naturels des communautés autonomes qu'elle traverse : Pays basque, Cantabrie, Asturies, Catalogne, Communauté de Valence, Région de Murcie, Andalousie, Estrémadure et Communauté de Madrid.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta