Le taureau Uran arrache sa victoire

7 septembre 2022 - 17:27

Un final échevelé sur les pentes menant au Monasterio de Tentudia a permis à Rigoberto Uran (EF Education-EasyPost) de s’imposer devant ses compagnons d’échappée Quentin Pacher (Groupama-FDJ) et Jesus Herrada (Cofidis). Le Colombien complète sa collection de succès sur les Grands Tours après s'être déjà imposé sur le Tour de France et le Giro d'Italia. Dans l’ascension finale, Joao Almeida (UAE Team Emirates) a été le meilleur parmi les prétendants au général, avec 9’’ d’avance sur Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl), qui conserve La Roja au bout d’une journée qui a commencé par le retrait de Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Jeudi, le peloton affrontera une nouvelle étape de montagne avec trois ascensions majeures en vue de l’arrivée inédite au sommet de l’Alto de Piornal.

Résumé - Étape 17 | #LaVuelta22

Le peloton de La Vuelta 22 affronte de nouveaux défis en montée avec l’arrivée au sommet inédite sur les pentes menant au Monasterio de Tentudia. Les routes sont casse-pattes toute la journée, avec un total de 2.500m de dénivelé. 139 coureurs s’élancent d’Aracena, sans le triple vainqueur sortant Primoz Roglic (Jumbo-Visma), au lendemain de sa chute à Tomares. Filippo Conca (Lotto Soudal) et Bryan Coquard (Cofidis) quittent également La Vuelta 22.

Soler, Herrada, Champoussin… 13 coureurs en tête

Les attaques fusent dès le départ mais un groupe de 13 baroudeurs parvient seulement à faire la différence après avoir parcouru 48,8km dans la première heure.

Clément Champoussin, Bob Jungels (AG2R Citroën), Gino Mäder, Fred Wright (Bahrain Victorious), Jesus Herrada (Cofidis), Rigoberto Uran (EF Education-EasyPost), Quentin Pacher (Groupama-FDJ), Alessandro De Marchi (Israel Premier Tech), Lawson Craddock (BikeExchange-Jayco), Kenny Elissonde (Trek-Segafredo), Marc Soler (UAE Team Emirates), Elie Gesbert et Simon Guglielmi (Arkea-Samsic) forment l’échappée du jour.

Quick-Step Alpha Vinyl contrôle la journée

Après une grosse bataille pour l’échappée, le peloton calme la situation. L’équipe Quick-Step Alpha Vinyl contrôle la course à une allure modérée. L’écart s’envole à 7’20’’ au moment où les échappés entrent les 60 derniers km de l’étape.

Fred Wright goes first through the intermediate sprint in Segura de Leon (km 133.2), meaning that Mads Pedersen (Trek-Segafredo) will have to wait at least for one more stage to virtually secure the points jersey. The peloton trail by 6’55’’.

Innombrables attaques

Craddock lance la bataille pour la victoire d’étape à 19km de l’arrivée. Après une série d’attaques et de contre-attaques, il affronte l’ascension finale (10,3km à 5%, avec des pentes très irrégulières) avec une avance de 10’’.

Le baroudeur américain creuse un écart de 25’’ sur ses poursuivants et résiste jusqu’à la flamme rouge. Au moment où il est repris, Champoussin attaque, Herrada contre… Mais Uran finit par arracher la victoire dans un final animé.

Dans le groupe des favoris, Enric Mas (Movistar) attaque à 3km du sommet mais Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) contrôle son rival espagnol. Joao Almeida (UAE Team Emirates) finit par creuser un écart de 9’’ sur Remco Evenepoel, qui conserve La Roja pour la 12e étape consécutive.

Les échappés ont  7'11'' d'avance à 49km de l'arrivée
Les échappés ont 7'11'' d'avance à 49km de l'arrivée © Charly López

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta