Édition 2021

Victoires d'étapes 0
Classement général
Coureur en course

DECEUNINCK - QUICK-STEP

Depuis 2001, la structure belge, dirigée par Patrick Lefevere a toujours répondu à l’appel de la course espagnole. Sa 21ème participation démarrera à Burgos sur une épreuve où elle compte déjà 32 victoires d’étape à son palmarès, dont 20 lors des cinq dernières éditions. En 2017, Matteo Trentin est sorti du lot avec quatre victoires d'étapes, démontrant une maîtrise indéniable des arrivées au sprint. Son compatriote Elia Viviani s'est chargé de maintenir la main mise sur cette modalité, avec trois victoires partielles en 2018, toutes au sprint. Leurs noms brillent en lettres d'or aux côtés de celui de Paolo Bettini, vainqueur de cinq étapes entre 2005 et 2008. Cette domination au compteur des victoires d'étapes sur les Grands Tours ou les Classiques d’un jour leur a permis de terminer l'année 2018 avec un total de 73 victoires. L'une d'elles a été remportée par Enric Mas lors de la 20ème étape de La Vuelta 18, avec une arrivée au Coll de la Gallina. L’Espagnol est devenu le premier coureur de l'équipe belge à monter sur le podium final de La Vuelta. Pendant La Vuelta 20, bien qu'ils n'aient pas assis une domination incontestée comme lors des éditions précédentes, l’équipe s’est montrée très combative sur chaque étape. Finalement, la formation belge est repartie avec une victoire d'étape de Sam Bennett, à Ejea de los Caballeros, et le prix du supercombatif pour Rémi Cavagna.

  • Victoire Finale0
  • Victoires d'étapes32
  • Maillots rouges5
  • Victoires Annexes3

Victoires finales: 0
Victoires d’étapes: 32

2001: Tomás Konecny (Murcie).
2005: Paolo Bettini (Valladolid).
2006: Paolo Bettini (Cordoue).
2007: Paolo Bettini (Luarca).
2008: Tom Boonen (Cordoue); Paolo Bettini (Tolède et Suances); Tom Boonen (Zamora); Wouter Weylandt (Valladolid).
2010: Carlos Barredo (Lacs de Covadonga).
2012: Dario Cataldo (Cuitunigru).
2013: Zdenek Stybar (Mairena del Aljarafe).
2014: Tony Martin (Borja).
2016: Gianni Meersman (Baoina et Lugo); David de la Cruz (Alto del Naranco).
2016: Gianluca Brambilla (Aramón-Formigal).
2017: Matteo Trentin, à Tarragona, ElPozo Alimentación, Tomares et Madrid; Yves Lampaert (Gruissan) ; Julian Alaphilippe (Xorret de Catí).
2018: Elia Viviani (Alhaurín de la Torre ; Fermoselle. Bermillo de Sayago et Madrid); Enric Mas (Andorra. Coll de la Gallina).
2019: Fabio Jakobsen (El Puig et Madrid); Philippe Gilbert (Bilbao et Guadalajara); Rémi Cavagna (Tolède).
2020: Sam Bennett (Ejea de los Caballeros)  

Maillots de leader : 5 jours

2011: Sylvain Chavanel (4 jours).
2016: David de la Cruz (1 jour).
2017: Yves Lampaert, (1 jour) 

Victoires dans les classements annexes: 3

2005: Rik Verbrugghe (montagne).
2018: Enric Mas (meilleur jeune)
2020: Rémi Cavagna (supercombatif)

LE CHIFFRE

20 : Nombre d’étapes remportées par l’équipe Deceuninck-Quick Step sur les cinq dernières éditions de La Vuelta.  

LES DATES  

11 août 2008 : Paolo Bettini remporte sa 5ème étape sur La Vuelta, le deuxième cette année-là. Le coureur Italien a gagné au moins une étape sur chaque édition disputée entre 2005 et 2008.  
2 septembre 2014 : Tony Martin gagne son deuxième contre-la-montre sur La Vuelta à Borja. Il portait le maillot arc-en-ciel en tant que champion du monde de la discipline.  
10 septembre 2017 : Matteo Trentin remporte la dernière étape de La Vuelta, à Madrid. Sa 4ème victoire partielle sur La Vuelta 17.  
15 septembre 2018: Enric Mas réalise au Coll de la Gallina une magnifique performance, en remportant la victoire d' l’étape et en montant sur le podium final de La Vuelta à 23 ans.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta