Édition 2021

Victoires d'étapes 3
Classement général 18
Coureurs en course 5
Directeurs sportifs : GARATE Juan manuel / VANMARCKE Ken

EF EDUCATION - NIPPO

Cette équipe est un projet qui a grandi en gravissant les échelons inférieurs du peloton professionnel jusqu’à faire partie du club WorldTour en quelques années. Ils participent désormais à la compétition sous l'égide du géant rose de l'éducation EF Education First, qui, depuis le début de la saison 2021, partage le naming de l'équipe avec l'innovante entreprise japonaise de construction et d'asphalte NIPPO CORPORATION.

Avec la diversité en guise d’emblème, la formation américaine s’est toujours caractérisée par ses équipes hétérogènes composées de coureurs de toutes nationalités. Forts de cette formule, l’équipe a débuté en 2009 sur La Vuelta. Tyler Farrar, Ryder Hesjedal et David Millar ont triplé les gains de l’ancien Garmin-Slipstream. Farrar lui-même s’est imposé à l’issue de deux nouveaux sprints au cours de la campagne suivante, tandis que l’Irlandais Daniel Martin (2011) et le Canadien Ryder Hesjedal (2014) ont également été vainqueurs au cours de ces éditions. En 2017, le jeune Davide Villella a remporté le maillot à pois qui le proclamait roi de la montagne. Un succès que la formation a renouvelé en 2018 avec deux victoires d'étapes très différentes : la première, par Simon Clarke, dans le cadre d'une échappée à l'issue de laquelle il s'est imposé au sprint à Roquetas de Mar; la deuxième, par Michael Woods, s'imposant sur les terribles rampes du Balcon de Bizkaia. En 2019, c’est le jeune Colombien Sergio Higuita qui s’est fait un nom au sein de l’équipe sur La Vuelta, en s’imposant en solitaire à Becerril de la Sierra.

Mais c'est en 2020, lors d'une Vuelta marquée par la pandémie, que les Américains ont réalisé leur meilleure participation à ce jour. Trois victoires d'étape, chaque fois dans des contextes très différents : dans une échappée, avec Michael Woods ; au sprint, avec Magnus Cort Nielsen ; et sur une arrivée au sommet de l'Alto de L'Angliru avec Hugh Carthy, qui a conclu sa participation avec une troisième place sur le podium final à Madrid.

  • Victoire Finale0
  • Victoires d'étapes13
  • Maillot rouge0
  • Victoire Annexe1

Victoires finales: 0 
Victoires d’étapes: 13

2009: Tyler Farrar (Caravaca de la Cruz); Ryder Hesjedal (Alto de Velefique); David Millar (Tolède, clm).
2010: Tyler Farrar (Lorca et Madrid).
2011: Daniel Martin (Sierra de Béjar, La Covatilla).
2014: Ryder Hesjedal (La Camperona, Valle de Sabero).
2018: Simon Clarke (Roquetas de Mar); Michael Woods (Balcón de Bizkaia).
2019: Sergio Higuita (Becerril de la Sierra).
2020: Michael Woods (Villanueva de Valdegovia); Hugh Carthy (Alto de l’Angliru); Magnus Cort Nielsen (Ciudad Rodrigo).  

Maillots de leader: 0  

Victoires dans les classements annexes: 1

2017 : Davide Villella (montagne)

LE CHIFFRE

3: Victoires d'étapes de l'équipe américaine sur La Vuelta remportées sur des arrivées au sommet inédites.

LES DATES

19 septembre 2010 : Lors de la dernière étape, à Madrid, le sprinter américain Tyler Farrar remporte sa 3ème victoire sur La Vuelta, la 2ème sur une même édition.  
12 septembre 2018: Michael Woods s’impose au Balcón de Bizkaia après une ascension passionnante au Monte Oiz sous les encouragements de milliers de supporters basques.  
3 novembre 2020: Hugh Carthy remporte l’étape au sommet d’une ascension infernale et tristement silencieuse à l'Alto de L'Angliru.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta