Higuita : “Je n’avais plus d’énergie, mais mon coeur suivait mes rêves”

12 septembre 2019 - 18:43

Sergio Higuita (EF Education First) : “Hier, quand je n’avais pas les jambes pour aller dans les bordures et jouer le top 10 au général, on a décidé de garder des forces pour aujourd’hui et d’y aller aussi calmement que possible, comme si c’était un jour de récupération. C’était un repos bienvenu pour moi, je me sentais très fatigué avant l’étape d’hier et je m’étais endormi dans le bus. Ça m’a enlevé de la pression et j’étais régénéré pour aujourd’hui. C’était une journée parfaite pour moi : je pouvais gagner dans l’échappée ou au sprint. Dans l’ascension de Cotos, j’avais de très bonnes jambes et j’ai maintenir mes poursuivants à distance. J’ai tout donné jusqu’à l’arrivée et j’étais très motivé parce que l’équipe avait connu une Vuelta difficile jusqu’à présent. Je voulais gagner pour eux. Je n’avais plus d’énergie, mais mon coeur suivait les rêves pour lesquels je travaille depuis longtemps. Je n’ai pas cru à la victoire jusqu’à 5km avant l’arrivée, parce qu’ils revenaient fort et j’avais peur d’être repris. Mon directeur m’a motivé et il a insisté à me dire que je pouvais tenir jusqu’au bout. J’étais très ému à l’arrivée, avec beaucoup de fans colombiens. Sur La Vuelta 19, j’ai appris à ne jamais m’avouer vaincu, même dans les pires moments. Ici, chaque étape est une nouvelle histoire dans laquelle on peut aller chercher la victoire.”

© ¬©PHOTOGOMEZSPORT2019

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus