Madrazo et Lopez volent vers Javalambre

28 août 2019 - 18:14

Angel Madrazo (Burgos-BH) a donné une leçon de résilience mercredi pour s’imposer à l’Observatoire astrophysique de Javalambre au bout de sa troisième échappée de La Vuelta 19. L’Espagnol a pourtant été distancé à trois reprises dans la terrible ascension finale mais il est revenu dans le dernier kilomètre pour aller chercher la plus grande victoire de sa carrière. Les prétendants au général ont également fait le spectacle et Miguel Angel Lopez a lâché tous ses rivaux pour récupérer La Roja, qu’il portait déjà à l’issue de la 1re étape.


Le peloton de 174 coureurs qui a fini la 4e étape prend le départ de L’Eliana en début d’après-midi. Les défis du jour excitent les baroudeurs et c’est seulement après 11km à vive allure que deux coureurs de la Burgos-BH parviennent à sortir : Angel Madrazo, qui participe à sa troisième échappée depuis le départ de La Vuelta 19 pour défendre son maillot à pois, et le Néerlandais Jetse Bol. José Herrada (Cofidis) les rejoint au km 16 et le peloton est pointé à 2 minutes.

Le peloton laisse filer

Angel Madrazo passe en tête au sommet de la première ascension du jour, le Puerto de Alcublas (km 31,7), pour prendre 5 points et s’assurer de conserver le maillot à pois à condition de rallier l’arrivée sans encombre. Les Sunweb assurent un tempo modéré autour du porteur de La Roja, Nicolas Roche, et l’écart s’élève à 10’25” après 70km.

Madrazo prend 3 points de plus au sommet de l’Alto Fuente de Rubielos (km 98,6) et l’écart augmente à nouveau : 11’ lorsque les UAE Team Emirates prennent les commandes du peloton, à 65km de l’arrivée. La poursuite reste modérée et les hommes de tête ont toujours une avance de 10’25” à 25km de l’arrivée.

Valverde lance les hostilités

Team Ineos accélère violemment dans les 20 derniers kilomètres pour ramener l’écart à 6’58” au pied de la dernière ascension, longue de 11,1km avec une pente moyenne de 7,8%. José Herada (Cofidis) règle l’allure et Angel Madrazo peine à tenir le rythme. Il semble lâcher définitivement à 4,8km de l’arrivée… mais l’Espagnol signe son retour dans le dernier kilomètre avant de produire un effort violent pour décrocher la victoire en solitaire.

Au sein d’un groupe des favoris sérieusement réduit, Alejandro Valverde (Movistar Team) place la première accélération à 4km de l’arrivée et Nicolas Roche ne peut pas suivre. Nairo Quintana (Movistar Team) est en train de faire l’effort pour revenir lorsque Miguel Angel Lopez (Astana Pro Team) place une contre-attaque. Le Colombien finit à 47” de Madrazo et 12” devant Alejandro Valverde et Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Lopez retrouve La Roja tandis que Roche lâche 2’17” sur la ligne.

Résumé - Étape 5 |La Vuelta 19

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta