Burgos, capitale mondiale du cyclisme

11 février 2021 - 12:35 [GMT + 1]

© PHOTOGOMEZSPORT 2020 / Luis Angel Gomez

Juillet 2020. La dernière épreuve cycliste WorldTour s’était disputée cinq mois plus tôt. Paris-Nice avait marqué le début d'une période sans compétitions cyclistes qui allait durer près de six mois. Le coronavirus a tout chamboulé et n’a pas épargné le cyclisme.

À la fin de ce mois de juillet 2020, tous les regards se sont tournés vers Burgos. La ville castillane allait accueillir la première course cycliste professionnelle depuis que le COVID-19 a envahi notre vie quotidienne. Et Burgos a répondu présent.

Une participation historique et la ville de Burgos devenue l’exemple à suivre en termes de sécurité et de spectacle. Une performance que toutes les compétitions ultérieures allaient devoir égaler.

En 2021, à l'occasion du VIIIe centenaire de sa cathédrale, la ville sera à nouveau, pendant quelques semaines, la capitale mondiale de la bicyclette. Au mois d'août prochain, le monument le plus emblématique de la ville assistera au passage du peloton de La Vuelta et du Tour de Burgos, deux des compétitions les plus importantes du calendrier espagnol. La cité saisira cette occasion pour renforcer les liens de la ville avec le vélo, à travers un vaste programme de réunions, séminaires et épreuves cyclo sportives.

Burgos sera le point de départ de La Vuelta des Cathédrales, pour fêter les 800 ans d'histoire de son temple. La course s'achèvera au pied de l'emblématique cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, à l'occasion des commémorations organisées pour l'année jubilaire.

En un peu plus d'un an, Burgos est devenue l'un des épicentres mondiaux du cyclisme, une réussite qu'elle ne doit qu'à elle-même.

© Shutterstock

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta