La Vuelta des Cathédrales

11 février 2021 - 12:35 [GMT + 1]

© Copyright (c) 2012 Shutterstock. No use without permission.

La Vuelta 20 a été une édition particulière à bien des égards et, fort heureusement, unique. La Vuelta 21 sera elle aussi singulière et mémorable, mais pour d'autres raisons. C'est notre souhait le plus cher et l'objectif que nous poursuivons sans relâche depuis plusieurs mois. Avec un parcours élargi, en termes géographiques, La Vuelta 21 fera, littéralement, le tour de l'Espagne : les communautés de Castille-et-León, de Castille-La Manche, Valence, Murcie, l'Andalousie, l'Estrémadure, la Cantabrie, la Principauté des Asturies et la Galice seront les protagonistes de cette édition. Une Vuelta qui va parcourir de nombreux kilomètres pour traverser le plus grand nombre de provinces possible, même si nous regrettons toujours de ne pas pouvoir toutes les visiter.

C'est toujours un plaisir de retourner dans le Levant et en Andalousie pour montrer leurs trésors aux milliers de spectateurs qui, chaque année, nous suivent dans 190 pays. Nous sommes heureux de retourner en Estrémadure, où se dérouleront trois étapes. Nous sommes ravis de pouvoir rendre hommage aux petits paradis du cyclisme, comme El Barraco à Avila. Et La Vuelta ne serait pas ce qu'elle est sans une nouvelle saga d'arrivées inédites et explosives, qui font partie de l’identité de la course : Picón Blanco, Balcón de Alicante, Pico Villuercas, Altu d’El Gamoniteiru... sans oublier les majestueux Lacs de Covadonga, dont la beauté ne manquera pas de nous éblouir.

La Vuelta 21 est ambitieuse et vaste, avec un final différent, mais familier : Saint-Jacques-de-Compostelle. L'hospitalité habituelle de Madrid va sans doute nous manquer, mais nous serons à coup sûr ravis de l'accueil des Galiciens, qui sont des hôtes extraordinaires.

La 76e édition de La Vuelta sera différente, avec un récit autour duquel nous avons articulé le parcours. Nous nous sommes appuyés sur le riche patrimoine de l'Espagne pour confectionner La Vuelta des Cathédrales : en partant de la cathédrale de Burgos, qui fête son VIIIe centenaire, et en terminant à Saint-Jacques-de-Compostelle, qui revêtira ses plus beaux atours pour l'année jubilaire. Je vous laisse découvrir dans les pages qui suivent le reste des étapes de cet itinéraire majestueux.

Des histoires inédites et des lieux que nous voulons rendre inoubliables. J'espère que vous apprécierez ce Tour d'Espagne.

Javier Guillén, directeur général de La Vuelta


© Shutterstock

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta