Majka, le retour en solo

29 août 2021 - 17:11 [GMT + 2]

Rafal Majka (UAE Team Emirates) a signé un grand numéro pour remporter la 15e étape de La Vuelta 21 après une bataille de près de 200km dans les montagnes. Il a fallu plus de 70km pour que l’échappée parte, et Majka s'est ensuite lancé en solitaire à 87km de l’arrivée. Il a résisté à tous ses poursuivants, parmi lesquels Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) était le plus fort en direction d’El Barraco, la ville de l’icône espagnole El Chava Jimenez. C’est la première victoire de Rafal Majka depuis la 14e étape de La Vuelta 17, à la Sierra de la Pandera, il y a quasiment 4 ans jour pour jour. Parmi les prétendants au général, Adam Yates (Ineos Grenadiers) a gagné 15’’ et Odd Christian Eiking (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) a conservé La Roja à la veille de la deuxième journée de repos. Il reste une semaine de course jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle.

À la veille de la 2e journée de repos, le peloton de La Vuelta 21 affronte une nouvelle grande étape de montagne avec plus de 3.600m de dénivelé à surmonter Navalmoral de la Mata et El Barraco (197,5km). Après l’abandon de Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) dans la 14e étape, son compatriote équatorien Jonathan Caicedo (EF Education Nippo) quitte également La Vuelta 21. Il y a 163 coureurs dans le peloton. Et ils sont déterminés à livrer bataille.

Une immensee bagarre pour l'échappée

Un groupe de 25 coureurs se détachent rapidement, avec des coureurs menaçant pour le général tels que Sepp Kuss (Jumbo-Visma) et David De la Cruz (UAE Team Emirates), ainsi que Michael Storer, Romain Bardet (Team DSM) et Magnus Cort Nielsen (EF Education Nippo) en quête d’une nouvelle victoire d’étape. Le reste du peloton ne souhaite pas laisser partir ce groupe et une immense bataille s’engage jusqu’au pied de la première montée du jour (km 70), l’ascension de 1re catégorie de l’Alto de la Centenera (15,1km, 5,5%).

Rafal Majka (UAE Team Emirates), Fabio Aru (Team Qhubeka NextHash) et Maxim Van Gils (Lotto Soudal) attaquent sur les premières pentes. Van Gils essuie un problème mécanique et il se retrouve dans un groupe de 21 qui see forme progressivement dans l’ascension avec Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), Geoffrey Bouchard (AG2R-Citroën), Gorka Izagirre (Astana-Premier Tech), Wout Poels (Bahrain Victorious), Andrea Bagioli (Deceuninck-Quick Step), Diego Andres Camargo (EF Education Nippo), Rudy Molard (Groupama-FDJ), Simone Petilli (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), Guy Niv (Israel Start-Up Nation), Steff Cras (Lotto Soudal), Carlos Verona (Movistar Team), Lucas Hamilton, Mikel Nieve (Team BikeExchange), Thymen Arensman, Chris Hamilton, Michael Storer, Martijn Tusveld (Team DSM), Guanluca Brambilla, Juan Pedro Lopez (Trek-Segafredo) te Joe Dombrowski (UAE Team Emirates).

Majka et Aru passent au sommet de l’Alto de la Centenera avec une vitesse moyenne de 43km/h dans les deux premières heures de course. Ils ont une avance de 1’30’’ sur leurs poursuivants. Le peloton est pointé à 3’.

Le solo de Majka

Majka part en solitaire dans la deuxième ascension du jour, le Puerto de Pedro Bernardo (2e caté, 9km à 4,2%), à 87km de l’arrivée. Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux fait le tempo dans le peloton pour le leader du général Odd Christian Eiking et l’écart monte à 6’.

Majka poursuit son effort et le groupe de contre explose dans l’ascension suivante, le Puerto de Mijares (20,4km, 5,4%). Kruijswijk est le plus fort parmi les poursuivants. Il est pointé à 1’40’’ au sommet. Chris Hamilton suit avec un retard 3’. Le retard du peloton est stable autour de 6’.

L’homme de tête maintient son avantage en vue de la dernière ascension du jour, le Puerto San Juan de Nava (8,6km, 3,8%), où Adam Yates (Ineos Grenadiers) parvient à distancer ses rivaux au général. À El Barraco, Rafal Majka signe sa première victoire depuis La Vuelta 17, lorsqu’il s’était imposé, déjà en solitaire, dans la Sierra de la Pandera. Steven Kruijswijk finit 2e (+1’27’’) et Chris Hamilton complète le podium (+2’19’’). Adam Yates suit (+2’42’’) avec une avance de 15’’ sur le reste des prétendants au général.

© photogomezsport

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta