Jumbo-Visma offre La Roja à Gesink

19 août 2022 - 20:40

Robert Gesink est le premier leader de La Vuelta 22 après la victoire de Jumbo-Visma dans le contre-la-montre par équipe d’ouverture, un défi de 23,3km avalé en 24’40’’ dans les rues d’Utrecht. Sur ses terres, l’équipe néerlandaise a repoussé les Ineos Grenadiers à 13’’ et la Quick-Step Alpha Vinyl à 14’’. Primoz Roglic a parfaitement débuté ses trois semaines en vue d’une possible quatrième victoire consécutive historique sur le Grand Tour espagnol. Mais Gesink est le premier porteur de La Roja, pour sa neuvième participation. Il portera la tunique rouge de leader aux Pays-Bas puisque la 2e étape file de Bois-le-Duc à Utrecht.

Résumé - Étape 1 | #LaVuelta22

L’équipe Burgos-BH est la première à s’élancer à 18h30, sous le ciel menaçant d’Utrecht, qui a déjà un peu mouillé la route par endroits. Et l’équipe espagnole établit naturellement la première référence, en 26’38’’. Malheureusement, les équipiers de Jetse Bol se sont élancés avec seulement sept coureurs après le test positif au Covid-19 de Manuel Peñalver à quelques heures du départ.

BikeExchange établit la première référence devant Groupama-FDJ

Israel Premier Tech, emmenée par Michael Woods et Chris Froome, est la troisième équipe à l’arrivée, avec un temps solide (25’44’’)… Mais l’équipe israélienne est rapidement battue par les Groupama-FDJ, dont la marque de 25’18’’ est ensuite améliorée par les BikeExchange-Jayco de Simon Yates, en mesure de tenir une moyenne de 55,5km/h pour signer un temps de 25’11’’.

La situation évolue peu jusqu’à ce que les Bora-Hansgrohe s’élancent avec le vainqueur du Giro, Jai Hindley. Au point intermédiaire (km 11), ils ont 2’’ d’avance sur Team BikeExchange-Jayco. Mais ils franchissent la ligne d’arrivée avec un retard de 10’’.

Jumbo-Visma s'éclate à domicile

L’intensité monte à l’approche des derniers départs, avec notamment Ineos Grenadiers (Richard Carapaz), Quick-Step Alpha Vinyl (Remco Evenepoel, Julian Alaphilippe), Movistar (Alejandro Valverde, Enric Mas) et Jumbo-Visma, emmenée par le vainqueur sortant Primoz Roglic et l’expert du chrono Rohan Dennis.

Les Ineos Grenadiers sont les premiers à passer sous les 25 minutes, avec un temps de 24’53’’. Quick-Step Alpha Vinyl accuse un retard de seulement 0,77’’ sur la ligne… Mais Jumbo-Visma explose le meilleur temps, en 24’40’’. Gesink est le premier coureur à franchir la ligne. Il prend La Roja pour sa neuvième participation à La Vuelta.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta