Herrada se joue du peloton

26 août 2022 - 17:26

Jesus Herrada (Cofidis) n’a pas pu retenir ses larmes après avoir tout donné pour remporter la 7e étape de La Vuelta 22. Le baroudeur espagnol a battu Samuele Battistella (Astana Qazaqstan) et Fred Wright (Bahrain Victorious) à Cistierna après une étape de 190km parcourue à toute allure pour résister au peloton. Les équipes de sprinteurs, et notamment la Trek-Segafredo de Mads Pedersen, ont tenté de contrôler l’étape avant deux grandes étapes de montagne dans les Asturies. Mais Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) a franchi la ligne avec un retard de 29’’ sur le vainqueur du jour. Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) est seulement le 2e Belge à conserver la tête du classement général de La Vuelta dans les 40 dernières années, après Philippe Gilbert en 2010.

Au lendemain des démonstrations de force de Jay Vine et Remco Eneveopel, et avant deux étapes éprouvantes dans les Asturies, La Vuelta 22 continue de se diriger vers l’ouest avec un parcours de 190km entre Camargo et Cistierna qui peut inspirer les sprinteurs comme les baroudeurs. 176 coureurs s’élancent après le retrait de deux coureurs d’AG2R Citroën, Andrea Vendrame et Jaakko Hanninen, testés positifs au Covid-19.

Trek-Segafredo et BikeExchange-Jayco contrôlent l’écart

Après quelques escarmouches, six attaquants parviennent rapidement à sortir du peloton: Samuele Battistella (Astana Qazaqstan), Fred Wright (Bahrain Victorious), Jesus Herrada (Cofidis), Omer Goldstein (Israel Premier Tech), Harry Sweeny (Lotto Soudal) et Jimmy Janssens (Alpecin-Deceuninck).

Mais le peloton, et surtout Euskaltel-Euskadi, ne souhaite pas laisser partir ce groupe. La bataille se poursuit pendant une trentaine de kilomètres et l’échappée finit par faire la différence. BikeExchange-Jayco et Trek-Segafredo prennent rapidement la tête du peloton pour contrôler l’écart.

Les sprinteurs souffrent dans l’ascension

L’avance des échappés atteint un maximum de 4’20’’ après 60km de course. L’écart est de 3’30’’ au pied de l’ascension du jour, la montée de 22,4 km du Puerto de San Glorio (sommet au km 125,8).

Trek-Segafredo fait monter la pression dans l’ascension sous l’impulsion de Kenny Elissonde et Juanpe Lopez. Tim Merlier (Alpecin-Deceuninck) est distancé à 16km du sommet. Il en va de même pour Pascal Ackermann (UAE Team Emirates) quelques kilomètres plus loin et Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) est également distancé dans les 2 derniers km d’ascension.

À l’avant, Omer Goldstein ne parvient pas à suivre le rythme de ses compagnons d’échappée. L’écart est de 2’35’’ au sommet.

Les attaquants tiennent bon

Avec l’aide de deux équipiers, Sam Bennett rentre sur le peloton après 15km de poursuite. Arkea-Samsic et BikeExchange font le tempo au moment d’entrer dans les 40 derniers km. Les échappés ont toujours une avance de 2’05’’ à 30km de l’arrivée. L’écart évolue peu jusqu’à ce que Trek-Segafredo et Bora-Hansgrohe participent à la poursuite dans les 25 derniers km.

Samuele Battistella, Fred Wright, Jesus Herrada, Harry Sweeny et Jimmy Janssens ont toujours une avance de 58’’ sous la banderole des 10km. Et 50’’ à 5km du but.

Les hommes de tête s’offrent le droit de se disputer l’étape dans les rues de Cistierna. Wright lance le sprint mais Herrada s’offre sa 2e victoire d’étape sur La Vuelta, trois après Ares del Maestrat. Moins de 30’’ plus tard, Bennett domine le sprint du peloton.

Vuelta Espana 2022 - 77th edition - 7th stage - Camargo - Cistierna 190 km - 26/08/2022 - Jesus Herrada (ESP - Cofidis) - Samuele Battistella (ITA - Astana Qazaqstan Team) - Fred Wright (GBR - Bahrain Victorious) - photo Luis Angel Gomez/SprintCyclingAgen
Vuelta Espana 2022 - 77th edition - 7th stage - Camargo - Cistierna 190 km - 26/08/2022 - Jesus Herrada (ESP - Cofidis) - Samuele Battistella (ITA - Astana Qazaqstan Team) - Fred Wright (GBR - Bahrain Victorious) - photo Luis Angel Gomez/SprintCyclingAgen © Cycling Agency

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Vuelta